1. >
  2. >

Les travaux viennent de s'achever dans l'appartement de Monsieur et Madame Joyeux.

Ces derniers peuvent enfin emménager. Ils ne rêvent que d'une chose : Profiter de leur nouveau nid douillet en toute sérénité.

 

Leur tranquilité est toutefois perturbée par un courrier reçu de la part de leur voisine: Madame PASTOCHE.

Elle scande à qui veut l'attendre que d'énormes fissures sont apparues sur le plafond de son alon et souhaite obtenir des dommages et intérêts.

Monsieur et Madame JOYEUX décident d'adresser directement le PROCES-VERBAL DE CONSTAT établi par Me FRIANT, au conseil de Madame PASTOCHE.

 

A la lecture du constat, le résultat est sans appel. Les photos prises par Me FRIANT en main : les fissures existaient déjà avant le démarrage des travaux.

Soulagés, les époux JOYEUX peuvent enfin profier de la quiétude de leur cocon.

 

PENSEZ AU CONSTAT AVANT TRAVAUX !